100% Organic Cotton | Notre philosophie depuis le début

Pourquoi acheter des vêtements en coton bio (organic cotton) pour votre enfant ?

Il n’est plus rare de voir des vêtements en coton bio dans les collections de prêt-à-porter enfant. Et pour tout vous dire, nous nous en réjouissons… Dès le début de Theodore™ l’utilisation quasi exclusive de matière biologique dans la conception de nos gammes nous semblait fondamentale ! Mais pourquoi est-il mieux pour les enfants de porter des vêtements qui ont été réalisés en coton biologique ? Cette allégation suffit-elle ? Et sur quels éléments repose-t-elle ?

Sauvegarder la planète pour préserver notre futur

Organic cotton : meilleur pour la planète

La culture conventionnelle du coton est l’une des plus polluantes de la planète. Elle nécessite beaucoup de pesticides (le troisième volume juste après le riz et le blé) et d’insecticides alors qu’elle ne représente que 2.4% de la surface agricole totale cultivée selon un rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé en 2016. Pour un meilleur rendement, les grandes firmes ont choisi de développer des plants de coton génétiquement modifié (OGM) leur permettant de répondre en continu et à bas coût à la demande grandissante.

La production de coton bio ne représente elle qu’un tout petit 0.3% de la production mondiale de coton. Plus contraignante, cette culture empêche l’utilisation d’engrais chimiques et pesticides. Les graines OGM sont bannies des exploitations. Les plants sont moins nombreux, moins gourmands en eau et n’affectent pas la qualité de l’environnement. Dans une optique de développement durable et pour la sauvegarde de notre planète, le coton bio est donc largement & logiquement plus indiqué.

Avec leur stratégie purement économique, les poids lourds du secteur ont fait un autre choix. Nous : on persiste et on signe en pariant sur un avenir organic.

Organic cotton & Fairtrade : meilleurs pour les agriculteurs

Les travailleurs qui récoltent, filent, teignent et appliquent différents traitements au coton classique sont soumis à d’immenses menaces pour leur santé car ils sont exposés en permanence à des substances hautement toxiques (métaux lourds, colorants, perturbateurs endocriniens…). Leurs conditions de travail la plupart du temps non contrôlées, peuvent relever de l’exploitation pure et simple. Aussi, l’achat d’engrais est la principale source d’endettement et de dépendance de ces paysans car il est important de noter que les surfaces agricoles qui produisent le coton classique sont situées pour les 3/4 dans des pays en voie de développement, tandis que le coton est principalement utilisé dans les pays développés.

Depuis quelques mois, notre marque est certifiée Fairtrade. Nous sommes fiers de cette labellisation qui signifie que nous achetons notre coton de manière équitable au producteur en le rémunérant à sa juste valeur. Nous contribuons à notre niveau au développement de la filière bio dans le secteur textile. En préservant ce savoir-faire, nous vous proposons des vêtements de qualité tout en permettant aux agriculteurs de réduire leurs achats d’engrais – la culture bio les interdisant – et comme le cours du coton bio n’est pas soumis à la spéculation, nous offrons une garantie supplémentaire à ces petits producteurs de pérenniser leur source de revenu.

Champs de coton biologique

Organic cotton : meilleur pour les enfants

Le coton classique jouit d’une bonne image aux yeux des consommateurs, pour lesquels il apparait comme un produit sain; c’est pourtant la culture la plus polluante de la planète!

Un vêtement est au contact direct de la peau, toute la journée et toute la nuit. Différentes études ont prouvé que la peau, non perméable, absorbe parfaitement les produits chimiques. Encore plus que l’utilisation massive d’engrais, ce sont les nombreux traitements qui font passer le coton classique de sa fleur au vêtement fini qui représentent un risque certain pour le consommateur.

A la différence de la culture conventionnelle du coton, la fibre du coton bio est blanchie à l’eau oxygénée et non au chlore. De plus, nous contrôlons toutes les étapes du process de fabrication pour vous certifier que les teintures de nos vêtements en coton bio sont réalisées sans métaux lourds ou autres substances cancérigènes. Si vous décidez d’habiller vos enfants avec nos vêtements, sachez qu’en plus de participer à la protection de l’environnement, vous pensez à leur confort, car l’organic cotton permet d’absorber la sueur et de garder la chaleur.

La différence entre un vêtement en coton conventionnel et un vêtement Theodore™ se fera sentir dès le toucher. Comparez et vous verrez que votre première remarque sera la douceur émanant de nos articles. Notre but est d’offrir un maximum de confort à tous les enfants en leur proposant des articles à la souplesse inégalée.

Il n’est plus rare de voir des vêtements en coton bio dans les collections de prêt-à-porter enfant. Et pour tout vous dire, nous nous en réjouissons… Dès le début de Theodore™ l’utilisation quasi exclusive de matière biologique dans la conception de nos gammes nous semblait fondamentale ! Mais pourquoi est-il mieux pour les enfants de porter des vêtements qui ont été réalisés en coton biologique ? Cette allégation suffit-elle ? Et sur quels éléments repose-t-elle ?

Sauvegarder la planète pour préserver notre futur

Organic cotton : meilleur pour la planète

La culture conventionnelle du coton est l’une des plus polluantes de la planète. Elle nécessite beaucoup de pesticides (le troisième volume juste après le riz et le blé) et d’insecticides alors qu’elle ne représente que 2.4% de la surface agricole totale cultivée selon un rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé en 2016. Pour un meilleur rendement, les grandes firmes ont choisi de développer des plants de coton génétiquement modifié (OGM) leur permettant de répondre en continu et à bas coût à la demande grandissante.

La production de coton bio ne représente elle qu’un tout petit 0.3% de la production mondiale de coton. Plus contraignante, cette culture empêche l’utilisation d’engrais chimiques et pesticides. Les graines OGM sont bannies des exploitations. Les plants sont moins nombreux, moins gourmands en eau et n’affectent pas la qualité de l’environnement. Dans une optique de développement durable et pour la sauvegarde de notre planète, le coton bio est donc largement & logiquement plus indiqué.

Avec leur stratégie purement économique, les poids lourds du secteur ont fait un autre choix. Nous : on persiste et on signe en pariant sur un avenir organic.

Organic cotton & Fairtrade : meilleurs pour les agriculteurs

Les travailleurs qui récoltent, filent, teignent et appliquent différents traitements au coton classique sont soumis à d’immenses menaces pour leur santé car ils sont exposés en permanence à des substances hautement toxiques (métaux lourds, colorants, perturbateurs endocriniens…). Leurs conditions de travail la plupart du temps non contrôlées, peuvent relever de l’exploitation pure et simple. Aussi, l’achat d’engrais est la principale source d’endettement et de dépendance de ces paysans car il est important de noter que les surfaces agricoles qui produisent le coton classique sont situées pour les 3/4 dans des pays en voie de développement, tandis que le coton est principalement utilisé dans les pays développés.

Depuis quelques mois, notre marque est certifiée Fairtrade. Nous sommes fiers de cette labellisation qui signifie que nous achetons notre coton de manière équitable au producteur en le rémunérant à sa juste valeur. Nous contribuons à notre niveau au développement de la filière bio dans le secteur textile. En préservant ce savoir-faire, nous vous proposons des vêtements de qualité tout en permettant aux agriculteurs de réduire leurs achats d’engrais – la culture bio les interdisant – et comme le cours du coton bio n’est pas soumis à la spéculation, nous offrons une garantie supplémentaire à ces petits producteurs de pérenniser leur source de revenu.

Champs de coton biologique

Organic cotton : meilleur pour les enfants

Le coton classique jouit d’une bonne image aux yeux des consommateurs, pour lesquels il apparait comme un produit sain; c’est pourtant la culture la plus polluante de la planète!

Un vêtement est au contact direct de la peau, toute la journée et toute la nuit. Différentes études ont prouvé que la peau, non perméable, absorbe parfaitement les produits chimiques. Encore plus que l’utilisation massive d’engrais, ce sont les nombreux traitements qui font passer le coton classique de sa fleur au vêtement fini qui représentent un risque certain pour le consommateur.

A la différence de la culture conventionnelle du coton, la fibre du coton bio est blanchie à l’eau oxygénée et non au chlore. De plus, nous contrôlons toutes les étapes du process de fabrication pour vous certifier que les teintures de nos vêtements en coton bio sont réalisées sans métaux lourds ou autres substances cancérigènes. Si vous décidez d’habiller vos enfants avec nos vêtements, sachez qu’en plus de participer à la protection de l’environnement, vous pensez à leur confort, car l’organic cotton permet d’absorber la sueur et de garder la chaleur.

La différence entre un vêtement en coton conventionnel et un vêtement Theodore™ se fera sentir dès le toucher. Comparez et vous verrez que votre première remarque sera la douceur émanant de nos articles. Notre but est d’offrir un maximum de confort à tous les enfants en leur proposant des articles à la souplesse inégalée.

Day 2, Playtime Paris | Theodore – Organic & cool clothes

La première journée du Playtime s’est achevée avec une belle éclaircie. Le soleil pointant son nez, notre équipe quittait le stand le cœur léger après des échanges constructifs et de belles perspectives de développement. Gonflés à bloc pour ce Day 2, généralement considéré comme « le jour de pointe » du salon avec l’arrivée en masse des influenceurs du net et la venue d’acheteurs importants du continent asiatique, notre motivation n’était refroidie que par le climat parisien oscillant entre bruine glacée et rayon de soleil voilé.

Playtime’s Sunday

La grande messe du secteur de la mode enfant continue – logique on est dimanche – avec un flot disparate de personnes composé d’acheteurs reconnaissables à leur bracelet vert et d’influenceurs du net (bracelet rose). La bonne ambiance règne toujours avec nos voisins de l’espace New Now, échanges courtois sur la pluie et le beau temps & blague en anglais – oui…on essaye – agrémentent cette deuxième matinée. Notre voisine suédoise, engoncée dans son col roulé, semble bien appréhender les 16° affichés au thermomètre. On ne peut pas dire la même chose pour notre petite équipe…

L’ Afternoon

Le repas de midi digéré – soupe ou salade au choix – nous continuons notre day 2 en rejoignant notre traductrice préférée sur le New Now. Catégorisé dans les « first timer » par les organisateurs du salon, Theodore™ avec notre philosophie éthique et les matières 100% organic de la collection plaisent beaucoup. Bizarrement, le bio n’est pas beaucoup représenté sur le salon (environ 20% des marques présentes). Côté style, l’impression pastelle et le façonnage qualitatif de nos nouveaux modèles attire l’œil des professionnels. Avec plaisir, nous enchainons les rencontres. Le mauvais temps est oublié… place au travail !

à suivre…

Lire les autres articles

Theodore au Playtime PARIS | Day 1 au Parc floral

Sélectionné dans le secteur « NEW NOW » du salon Playtime regroupant les 12 nouvelles marques à suivre du secteur de la mode Enfant sur 520 exposants, nous présentons en exclusivité aux acheteurs & influenceurs internationaux notre prochaine collection d’été 2018.

Le Playtime ?

Playtime est un salon international itinérant regroupant les plus grandes marques du secteur de la mode enfant. Chaque année, quatre villes accueillent le salon : Paris, New-York, Tokyo et Berlin pour une durée de trois jours. L’objectif des marques qui exposent est de présenter aux acheteurs : boutiques, galeries marchandes & grandes chaines leur future collection. La force de ce type de salon est de proposer aux exposants une visibilité importante avec des influenceurs tels que Milk, Elle ou Vogue rehaussée par la présence d’acheteurs venus des cinq continents. En bref, c’est la grande messe du secteur !

A Paris

C’est dans le cadre verdoyant et bucolique du Parc floral (tout près de Vincennes) que se déroule cette édition du Playtime regroupant 520 marques (le plus grand nombre par rapport aux autres éditions) dans trois hall d’exposition. Depuis, ce matin 9h30, déambule donc dans les allées la fine fleur du secteur de la mode enfant. Cartes de visite, catalogue, press-book & bon de commande sont de sortie alors qu’à l’extérieur la pluie fine ne cesse de tomber…

Lire les autres articles